Wednesday, June 28, 2006

Ôde à l'amour

Alyssa était assise, dans un parc, mille flocons tombant sur elle. Pour se parer contre la neige, elle portait un long manteau de fourrure. Sous la capuche se trouvait un visage aux traits durcis, aux yeux rouges. On pouvait croire que c'était du au vent, et au froid, mais si l'on regardait bien, des larmes innondaient sa figure. Continuant à sanglotter, elle fut rejointe par un inconnu. Celui-ci abaissa doucement sa capuche, et essuya ses larmes. La jeune femme leva les yeux vers l'inconnu, et ouvrit légèrement la bouche, prête à parler. Elle fut arrêtée dans son action par le doigt que la mystérieuse personne avait posé sur ses lèvres. Il attendit que sa peine disparaisse, et disparut à son tour, sans un bruit, ne laissant pour trace de son passage qu'une unique plume, et un "Guardian Angel" sur une carte dans un bouquet de roses bleues et noires. Elle se leva, la plume et le bouquet à la main, puis retourna dans son appartement. Elle trouva la porte ouverte, elle était sure de l'avoir fermée à clé. Qui avait la clé ? Sa mère, et son ex amant, Fred, c'était les seuls, et ce dernier devait la lui rendre prochainement. Elle trouva la pièce principale entièrement dans le noir, excepté pour la lueur des deux chandelles, et de multiples bougies disposées élégamment dans la pièce. Les deux chandelles rouges se trouvaient disposées sur une table avec une élégante nappe bleue, alors que les bougies flottaient dans l'air, à la plus grande surprise d'Alyssa. Les mots "Asseyez vous, Douce Beauté" apparurent dans le vide, et Alyssa respecta ces instructions. Les bougies s'éteignirent, laissant la jeune femme à la faible lueur des chandelles. Elle put remarquer une silhouette qui se déplaçait en face d'elle, et vint se placer dans son dos, en ayant pris soin de contourner la lueur des chandelles. La jeune femme frissona, au contact des mains du jeune homme sur son corps, et des ses lèvres fraiches sur son cou. Il bafouilla des excuses, pour l'avoir quittée, encore une fois, ayant pris conscience que c'était la plus grande erreur de sa vie. Il stoppa ses caresses, et prit place en face de l'élue de son coeur. Il déplia sa serviette, et la plaça sur ses genoux, faisant signe à la Déesse en face de lui de faire de même. Alyssa découvrit une boite carrée sous sa serviette, qui avait glissé à terre. A l'interieur se trouvait une magnifique bague. Lorsque la bague se trouva au doigt de la récente fiancée, les yeux anxieux de Fred se transformèrent en larmes d'émotion, et en sourire de contentement. Elle s'approcha, lentement, et avec la douceur d'un ange, l'embrassa délicatement. Elle fut éloignée du sol par les bras musclés de son fiancé, et portée dans la chambre, ou après multiples caresses et mots doux, ils s'endormirent paissiblement.

L'inconnu du parc vit soudainement apparaître une plume sur son bureau, accompagnée d'un bouquet de roses vertes et rouges, avec une carte légendée :
"Thank's to my Guardian Angel, from an Angel in love name Alyssa or... The garden's stranger..."



Texte écrit par moi même, qui maintenant que je m'en rends compte, est beaucoup trop court.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home